• Détecteur Avertisseur Autonome de fumée sur facebook
  • Détecteur Avertisseur Autonome de fumée sur Twitter

Vous êtes ici : Accueil > Faq


FAQ - FOIRE AUX QUESTIONS

Quand et ou ont été inventés les Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée ?


  • Le premier DAAFa usage domestique a été inventé et commercialisé aux Etats-Unis en 1964 par la Sté BRK (du nom des créateurs: Burke (B), Roberts (R) et Kimberline) bien que le mode de fonctionnement était connu depuis les années 40.


    Les États-Unis, l'Angleterre, la Norvège, la Finlande, le Canada, l'Australie furent les premiers à adopter des textes imposant le DAAFdans les habitation.


    La Suède bien que n'ayant pas adoptée de texte de loi bénéficie d'un très fort taux d'équipement.


    Histoire du détecteur de fumée DAAF...


Qu'est-ce qu'un Détecteur Avertisseur Autonome de fumée (DAAF) ?


  • Un "DAAF ou Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée" est d'abord un "détecteur de fumée" mais complété par une sirène et tout cela dans le même boîtier.


    Un DAAF se présente sous la forme d'un petit boîtier. généralement cylindrique composé:


      d'un emplacement pour mettre la pile (alimentation par pile obligatoire et celle-ci doit être livrée avec le DAAF)


      d'une partie détection des fumées (invisible de l'extérieure)


      d'une partie alarme (sirène)

    Image DAAF









    Présentation d'un DAAF...


A quoi sert un Détecteur Avertisseur Autonome de fumée (DAAF) ?


  • 70% des décès dûs aux incendies domestiques surviennent la nuit. Faute d'avertissement le feu et les fumées toxiques qui se dégagent surprennent les personnes dans leur sommeil et si elles se réveillent il est malheureusement bien souvent trop tard pour s'échapper.


    L'intérêt du Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée est qu'il va se comporter comme un "chien de garde" capable, d'une part de détecter rapidement la présence de la moindre fumée et d'autre part d'avertir grâce à sa sirène les occupants et leur permettre de quiter les lieux.


    De part sa rapidité de détectiondesfumées et d'alerte le DAAF permet ainsi aux occupants d'être prévenus et de quitter rapidement les lieux.


    A quoi sert un détecteur de fumée...


Comment fonctionne un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF) ?


  • Un DAAF ou détecteur de fumée est constitué d'une partie détection des fuméesreliée à une partie alarme (sirène), la partie détection est aujourd'hui obligatoirement une détection optique, la détection ionique étant interdite car contenant des éléments radioactifs.


    Le fonctionnement d'un détecteur de fumée est basé sur ce que l'on appel "l'effet THYNDALL", en fait notre DAAF est composé d'une chambre optique (chambre noire), d'une diode envoyant un rayon lumineux, d'une cellule réceptrice sensible à la lumière et d'un écran situé entre la diodeet la cellule réceptrice


    En l'absence de fumée aucun rayon lumineux n'atteint la cellule réceptrice par contre dés que de la fumée pénètre dans la chambre optique les particules qui la constituent réfléchissent des rayons de lumière en traversant le faisceau lumineux émis par la diode, ces rayons atteignent la cellule réceptrice qui analyse la quantité de lumière reçu et au delà d'un certain seuil envoi un signal de déclenchement à l'alarme (voir schéma).


    Comment fonctionne un détecteur de fumée DAAF...


C'est quoi la loi MORANGE ?


  • Loi MORANGE du nom du Député Pierre MORANGE co-rédacteur avec le député Damien MESLOT d'une proposition de loi en 2005 sur l'obligation d'installer dans chaque logement un détecteur de fumée.


    La réglementation est aujourd'hui composée de trois textes:

    la loi du 9 mars 2010 ( dite " loi MORANGE et MESLOT " )


    le décret du 10 janvier 2011


    et l'arrêté du 05 février 2013


    Réglementation loi sur les détecteurs de fumée...


Pourquoi une loi sur les Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée (DAAF) ?


  • Tout d'abord quelques chiffre sur l'incendie domestique en France permettent de situer le problème et de bien prendre conscience d'une situation dramatique.


      260000 sinistres d'incendies d'habitation déclarés aux assurances par an soit un incendie toutes les deux minutes


      10000 victimes recensées


      800 décès.


      80% des décès sont dus à l'intoxication par les fumées


      70 % des incendies se déclarent le jour, mais 70 % des décès dus aux incendies surviennent la nuit pendant la période de sommeil faute d'avertissement, ces décès sont dû aux fumées et non aux flammes


    Devant ce constat les députés Pierre MORANGE et Damien MESLOT déposèrent le 28 septembre 2005 une proposition de loi visant à rendre obligatoire la présence d'un détecteur de fumée (DAAF) dans tout logement individuel ou collectif, neuf ou ancien afin de garantir une détection précoce des incendies.


    Cette proposition c'est aussi appuyée sur les retours d'expérience d'autres pays qui les ont rendus obligatoires et pour lesquels le taux d'équipement étant supérieur à 90 % ont connus une baisse de 50 % du nombre de décès dans les incendies d'habitation et du nombre d'incendiesnécessitant l'intervention des pompiers.


    Pourquoi une loi sur les DAAF...

Quelles sont les obligations de la loi MORANGE ?

  •   L'installation du détecteur de fumée normalisé est à la charge du propriétaire, l'occupant du logement veille à l'entretien et au bon fonctionnement de ce dispositif.


      L'occupant du logement notifie cette installation à l'assureur avec lequel il a conclu un contrat garantissant les dommages d'incendie.


      Le détecteur est alimenté par piles ou fonctionne à partir de l'alimentation électrique du logement, sous réserve dans ce cas qu'il soit équipé d'une alimentation de secours susceptible de prendre le relais en cas de dysfonctionnement électrique.


      Chaque logement, qu'il se situe dans une habitation individuelle ou dans une habitation collective, doit est équipé d'au moins un détecteur de fumée normalisé depuis le 08 mars 2015


      Le détecteur de fumée doit détecter les fumées émises dès le début d'un incendie et émettre immédiatement un signal sonore suffisant permettant de réveiller une personne endormie dans le seul logement où la détection a eu lieu.


    Obligations loi MORANGE...


A quelle date doit-on avoir un détecteur de fumée ?


  • Chaque logement, qu'il se situe dans une habitation individuelle ou dans une habitation collective, doit être équipé d'au moins un détecteur de fumée normalisé depuis le 08 mars 2015


    Loi du 9 mars 2010


Quelle norme pour les Détecteurs Avertisseurs Autonomes de Fumée (DAAF) ?


  • Les détecteurs de fumée ou détecteurs avertisseurs autonomes de fumée (DAAF) font l'objet de lanorme NF EN 14604.


    Elle spécifie les exigences, les méthodes d'essai, les critères de performance et les instructions des fabricants des dispositifs d'alarme de fumée utilisant le principe de diffusion ou de transmission de la lumière, pour des applications domestiques ou similaires.


    Normes pour les DAAF...


Qui doit acheter un détecteur de fumée ?


  • «Art.L. 129-8.


    - Le propriétaire d'un logement, installe dans celui-ci au moins un détecteur de fumée normalisé et s'assure, si le logement est mis en location, de son bon fonctionnement lors de l'établissement de l'état des lieux.


    « Cette obligation incombe au propriétaire non occupant dans des conditions définies par décret en Conseil d'Etat, notamment pour les locations saisonnières, les foyers, les logements de fonction et les locations meublées. Ce décret fixe également les mesures de sécurité à mettre en œuvre par les propriétaires dans les parties communes des immeubles pour prévenir le risque d'incendie.


    « Art.R. 129-13.


    - La responsabilité de l'installation et de l'entretien du détecteur de fumée normalisé visé au R. 129-12 incombe à l'occupant du logement. Cependant, elle incombe :


    « ― au propriétaire pour les logements à caractère saisonnier, les logements-foyers visés au R. 351-55 dont la gestion est assurée par le propriétaire ou par un organisme autres que ceux mentionnés à l'article L. 365-4, les résidences hôtelières à vocation sociale, les logements attribués ou loués en raison de l'exercice d'une fonction ou d'un emploi et les locations meublées ;


    « ― aux organismes agréés mentionnés à l'article L. 365-4 exerçant les activités d'intermédiation locative et de gestion locative sociale pour les logements-foyers et logements familiaux gérés par ces organismes.


    Décret du 10 janvier 2011...


Le Détecteur de Fumée fait-il baisser la prime d'assurance ?


  • « Art.L. 122-9.


    - L'assureur peut prévoir une minoration de la prime ou de la cotisation prévue par la police d'assurance garantissant les dommages incendie lorsque il est établi que l'assuré s'est conformé aux obligations prévues aux articles L. 129-8 et L. 129-9 du code de la construction et de l'habitation. »

    Aller + loin...


Comment installer un détecteur de fumée ?


  • l'installation ou la pose d'un DAAF ne requiert pas de grandes compétences en matière de bricolage encore faut-il au minimum avoir une perceuse pour faire les deux trous nécessaires à la fixation du détecteur de fumée à l'aide des chevilles et vis fournies.

    Dans tous les cas suivre la notice fournie par le constructeur.


    Comment installer un DAAF...


Où installer un détecteur de fumée ?

  •   Installer et positionner un détecteur de fumée au plafond car la fumée étant plus chaude que l'air ambiant monte et s'accumule en partie haute de la pièce. 


      Au centre du plafond est le meilleur emplacement possible avec la possibilité de se décaler sur les bord sans jamais s'approcher à moins de 60 cm de ceux-ci.


      Il est possible de le placer sur un murs entre 20 et 30 cm du plafond (solution à ne pas privilégier ou systématiser).


      positionner le détecteur de fumée au plus près de la ou des chambre(s) principale(s)


    Il faut éviter toutes les pièces ou les DAAF peuvent êtres sollicités de façon intempestive par de la vapeur, de l'humidité, des fumées de cuisson tel que la salle de bain, la cuisine, le garage...


    Ou installer un DAAF...


Comment tester et entretenir un détecteur de fumée ?

  •   Environ tous les mois nettoyez délicatement les fentes latérales (passage de la fumée) à l'aide d'un aspirateur muni d'une brosse, ces orifice ne doivent jamais êtres obstrués sinon la fumée ne peut pas pénétrer à l'intérieur du détecteur et celui-ci devient inopérant.


      Environ tous les mois appuyez sur le bouton "TEST" et conformez-vous aux prescription du fabriquant.


      Une à deux fois par an faites un essais réel à l'aide d'une bombe test aérosol ou éventuellement la fumée d'une bougie que l'on éteint.


      Changez la pile tous les ans pour des piles alcaline et tous les 5 ans pour les piles lithium. 


    Comment tester un DAAF...


Comment choisir un Détecteur Avertisseur Autonome de Fumée (DAAF) ?

  •   Le détecteur de fumée doit être estampillé avec le logo NF (gage de conformité à la norme NF EN 14604 garantissant la sécurité et l'efficacité de ces dispositifs).


      Contrôler systématiquement et de façon très simple la liste des DAAF certifiés (pouvant se prévaloir de l'estampille NF) régulièrement mise à jour par l'AFNOR, en effet un logo peut s'imiter ou se copier.


      Le produit doit avoir le marquage CE (ce marquage est obligatoire mais il n'est pas une garantie)


    Comment choisir un DAAF...


Quels sont les risques incendie dans une habitation ?


  • Voici une liste non exhaustive de situations à risque


      Ne jamais mettre de bougies sous un sapin de noël.


      Ne pas laissé les bougies allumée pendant la nuit.


      Attention au "feu de friteuse", en effet à partir d'une certaine température on assiste à une auto-inflamtion de l'huile de cuisson, la meilleur parade est de rester en surveillance à proximité.


      Attention aux torchons ou autre papiers absorbants posés négligemment à coté du feu.


      Attention aux *prises multiples*, ne jamais brancher une multiprise sur une autre multiprise.


      Ne jamais fumer au lit vous risquez de vous endormir et de mettre le feu au matelas.


      Ne jamais jeter directement une cigarette dans une poubelle sans la mouiller au préalable.


      Les lampes halogène doivent être installées à bonne distance des rideaux ou de tout objet inflammable.


      Ne jamais faire sécher du linge sur des radiateurs électriques d'appoint rayonnants ou soufflants, le pire étant sans doute les radiateurs en fonte d'antan.


    Les risques incendie...


Le feu c'est quoi ?


  • Le *feu* est la production d'une flamme par une réaction chimique exothermique (avec élévation de chaleur) d'oxydation appelée combustion.


    Pour être plus clair le feu est le résultat de la combinaison de trois élément:


      Le combustible (papier-bois-cartons-huile-essence-gaz...) pratiquement tout ce qui nous entoure est combustible à des degrés divers.


      Le comburant ( c'est l'oxygène compris dans l'air ambiant )


      L'énergie d'activation ( une flamme, une étincelle...)



    triangle du feu


    Le triangle du feu...


Que fait-on en cas de début d'incendie ?


  • En cas de début d'incendie essayez de "RESTEZ CALME".


    A - L'incendie à lieu chez vous


      Refermez si possible la porte de la pièce en feu, cela limitera la rapidité de propagation du feu aux autres pièces.


      Regroupez votre famille et sortez le plus rapidement possible de la maison ou de l'appartement.


      Fermez la porte d'entrée pour limiter la propagation du feu aux autres étages.


      Prenez l'escalier pour évacuer l'immeuble, ne jamais prendre les ascenseurs.


      Appelez ou faites appeler les pompiers dés que possible(18 ou 112).


      Ne jamais retourner en arrière pour essayer de sauver quelque chose, vous pourriez ne jamais revenir.



    B - L'incendie à lieu sur le même palier ou à un niveau inférieur


      Il faut rester chez soi et ne surtout pas s'engager dans l'escalier enfumé, même si vous êtes sportif et en forme vous n'arriverez pas en bas de l'immeuble.


      Fermez la porte d'entrée, mettez un linge mouillé en bas de celle-ci et arrosez la, une porte régulièrement mouillée peut résister au feu 10 à 15 minutes de plus.


      Appelez les pompiers dés que possible(18 ou 112).


      Manifestez-vous à la fenêtre, les pompiers sauront ou vous êtes.


      Si la fumée commence à envahir votre logement, baissez-vous et respirez à travers un mouchoir mouillé.



    Que faire en cas de début d'incendie...